Cpio

De Avided.info
Aller à : navigation, rechercher
MIGRE

CPIO contrairement a tar, gére les erreurs de bande, il est multivolume, mais il faut lui indiquer chaque fichier qu'il a à copier. (bien dans le cas d'un sauvegarde sur 1 seul cassette). Pour cette raison on utilise souvent find pour lui indiquer tous les fichier a copier

-p Garde les attributs des fichiers. Ne pas utiliser avec l’option –B

-v Demande comme dans tar, l’affichage des informations détaillées. Cella peut permettre de créer un listing des fichiers sauvegardé.

-c Mémoriser les attributs de fichier sous format ASCII ( ce qui facilite l’échange de fichiers entre système UNIX

-B Augmente la vitesse d’exécution de cpio qui utilise une mémoire tampon d’entrée et de sortie de 5120 octets

-o Lit le chemin des fichiers de l’entrée standard (souvent donné par find ) et les copie sur la sortie standard

-it Liste des fichiers sauvegardés

-i [umd][fichier….] Restitution des fichiers

-L Demande de sauvegarder les fichiers liés et non les liens symboliques

-d Créer les répertoire si besoin

-m Indique à cpio de conserver les dates de dernière modification pour les fichiers restaurés

-u Restaurer les fichiers inconditionnellement

exemples :

copie l’arborescence courante avec compression

find . –print | cpio –ocvB | compress > /dev/rmt0

ici on remarque que la commande find a une option cpio, il n'est donc pas utiles de passer par un |.

find /home –cpio /dev/rmt0     

pour restaure un fichier

cpio –im ‘*quaque95.data$’ < /dev/rmt0   

restaurer un répertoire

cpio –imd ‘/home/harvey*’ < /dev/rmt0